vol de chien protéger animaux de compagnie face aux voleurs vols chats chiens dognapping

9 conseils essentiels pour protéger votre chien des voleurs

Les animaux de compagnie sont considérés comme des membres à part entière de nos familles, et l’idée qu’ils puissent être dérobés par des individus malintentionnés est profondément inquiétante. Ces dernières années, nous constatons une hausse des cas de vols d’animaux, touchant chaque année environ 75 000 propriétaires en France. Les chiens et chats volés sont souvent destinés à diverses fins néfastes telles que la reproduction intensive, la vente à des laboratoires pour des tests, les combats d’animaux ou encore la revente frauduleuse à des acheteurs non avertis sur internet. Fort heureusement, il existe des méthodes préventives efficaces pour se prémunir contre le vol d’animaux, à savoir le dognapping. Ces mesures de protection sont également applicables pour sécuriser vos chats.

1) Identifier les races de chiens prisées par les voleurs

De manière générale, les chiens de race, particulièrement ceux certifiés LOF, attirent davantage l’attention des voleurs en raison de leur valeur élevée sur le marché. Les vols visent souvent des races très populaires et donc plus susceptibles d’être revendues facilement. Faites donc attention si vous possédez un Bichon Maltais, un Bouledogue français, un Chihuahua, un Jack Russell, un Labradoodle, un Loulou de Poméranie, un Pitbull, un Staffordshire Bull Terrier, un Terrier de Boston ou un York. Les chiens de petite taille, plus faciles à emporter et à cacher, sont particulièrement visés, tout comme le Pitbull, souvent dérobé pour les combats de chiens. Toutefois, cela ne signifie pas que les grands chiens ou les races mixtes sont à l’abri. Tous les propriétaires d’animaux doivent rester attentifs, peu importe la race ou la taille de leur compagnon.

Lire aussi :
Quelle est la nourriture que mange un canard ?

2) Prévenir les risques : gardez votre chien à proximité

Bien que certains vols fassent preuve d’une grande audace, la majorité sont des crimes d’opportunité. Un animal laissé seul dans une voiture, dans votre jardin, ou encore attaché devant une boutique peut rapidement devenir la cible de personnes mal intentionnées. Il est donc primordial de ne jamais laisser votre animal sans surveillance, même brièvement. Cette recommandation est d’autant plus importante dans les zones moins peuplées où les animaux peuvent rester sans surveillance pendant de longues périodes, les rendant particulièrement vulnérables. Lors de vos balades, soyez aussi vigilant et gardez toujours un œil sur votre compagnon, particulièrement si vous vivez dans une région où des incidents ont été rapportés.

3) Conseils pour sécuriser l’accès à votre jardin

Même votre jardin peut représenter un danger. Il est donc crucial de surveiller activement votre animal. Si vous le laissez seul à l’extérieur, assurez-vous que le portail soit robuste et correctement fermé. L’accès à votre jardin doit être difficile sans être visible de la rue, limitez donc la visibilité avec des brise-vue. En rendant votre jardin et votre animal moins visibles depuis l’extérieur, vous diminuez le risque de vol. Enfin, soyez vigilant à toute présence suspecte autour de votre domicile.

4) L’importance du dressage pour la sécurité de votre chien

Il est conseillé de garder votre chien en laisse et à proximité lors de vos promenades. Un bon dressage, incluant l’obéissance aux ordres de base, renforcera sa sécurité dans les espaces publics. Assurez-vous en particulier que votre chien réponde efficacement au rappel, ce qui vous permettra de le récupérer rapidement en cas de tentative d’approche par un inconnu.

Lire aussi :
Premiers secours : 5 gestes d'urgence pour sauver un animal

5) Changer régulièrement d’itinéraires de promenade

Adopter systématiquement le même parcours et les mêmes horaires pour vos sorties facilite le travail de repérage des voleurs. En variant vos itinéraires et horaires, il devient plus difficile pour eux de prévoir vos mouvements et donc de planifier un vol.

6) Attention aux étrangers s’intéressant de manière excessive à votre animal

Bien que nous soyons souvent fiers de nos animaux et désireux d’en parler, il convient de se méfier des inconnus manifestant un intérêt inhabituel pour votre chien. Certaines questions peuvent cacher des intentions malveillantes. Évitez de partager des informations trop spécifiques sur la race ou le coût de votre chien.

7) La stérilisation comme moyen de dissuasion

La stérilisation de votre animal peut le rendre moins attractif pour les vols destinés à la reproduction. Si vous n’avez pas l’intention de faire reproduire votre chien, envisagez une stérilisation précoce.

8) Identification obligatoire et protectrice

L’identification par puce électronique ou tatouage est obligatoire et constitue une mesure de sécurité fondamentale. Elle facilite la récupération de l’animal en cas de perte ou de vol. Gardez vos coordonnées associées à la puce à jour pour faciliter votre contact en cas de nécessité. L’utilisation d’un traceur GPS peut également ajoutée une couche supplémentaire de protection.

9) D’autres conseils pratiques pour la sécurité de vos animaux

Faites attention aux informations que vous partagez sur les réseaux sociaux, notamment les photos d’animaux de race qui pourraient attirer l’attention des voleurs. Conservez toujours à jour les documents attestant de la propriété de votre animal. Avant de confier votre chien à un service de pet-sitter ou de promenade, assurez-vous de leur fiabilité et préférence, faites appel à des services reconnus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *