gestes de premiers secours secourisme animaux

Premiers secours : 5 gestes d’urgence pour sauver un animal

Si les gestes de premiers secours sont déjà peu maîtrisés pour les humains, c’est encore plus compliqué lorsqu’il s’agit de secourir nos animaux de compagnie. Pourtant, connaître ces gestes peut devenir crucial pour préserver la vie de votre compagnon à quatre pattes en attendant d’arriver chez le vétérinaire. En effet, la route jusqu’à la clinique vétérinaire peut être trop longue pour un animal gravement blessé ou malade. Les blessures comme une crise cardiaque, une hémorragie, une fracture ou une obstruction peuvent être fatales si elles ne sont pas traitées immédiatement. Dans cet article, nous vous expliquons les gestes essentiels à connaître pour secourir vos animaux en danger.

Il est important de rappeler que même si vous connaissez les gestes d’urgence appropriés, vous devez rester vigilant et observateur de la situation. La douleur peut pousser même l’animal le plus doux à adopter un comportement différent, parfois agressif. Assurez-vous donc de la sécurité de tous, y compris la vôtre. Restez calme, parlez d’une voix apaisante et réagissez rapidement en suivant les conseils ci-dessous. Vous pourrez être en état de choc après que l’animal soit pris en charge par un vétérinaire en urgence.

1) Les gestes de base en situations d’urgence


Même si cela peut sembler être une perte de temps sur le moment, appelez votre vétérinaire immédiatement pour lui expliquer la situation. Ce professionnel saura vous guider sur les démarches à suivre et pourra anticiper une intervention d’urgence. En attendant, quel que soit le problème, ne donnez rien à boire ou à manger à votre animal, même pas de l’eau ou du lait. Préparez-le plutôt pour le transport vers la clinique vétérinaire.

Comme pour un humain, il est préférable de minimiser les mouvements de l’animal blessé. S’il est conscient, gardez-le en laisse pour éviter qu’il ne panique et tente de s’enfuir, risquant ainsi de s’aggraver ses blessures ou de causer un accident de la route. Une muselière peut aussi prévenir les morsures causées par la douleur. Si l’animal est inconscient et que vous êtes assisté, utilisez une couverture ou une serviette pour le saisir en douceur et l’utiliser comme civière de fortune. En cas de blessure à la colonne vertébrale présumée, préférez un support plus rigide. Si vous êtes seul(e), portez votre animal en prenant soin de maintenir sa tête dégagée.

Lire aussi :
Spray anti-moustiques prêt en 5 min : adieu moustiques au jardin!

2) Premiers secours en cas d’empoisonnement

Que ce soit à cause d’un voisin malveillant, de pesticides utilisés au jardin, de raticides répandus dans l’immeuble ou de certains produits ménagers, beaucoup d’éléments de notre quotidien peuvent intoxiquer nos animaux. Parmi les symptômes courants, on trouve les diarrhées, vomissements, tremblements, difficultés respiratoires ou motrices. Si vous pensez que votre animal a été empoisonné, identifiez rapidement la substance incriminée et emportez-la chez le vétérinaire. Évitez de donner à manger ou à boire à l’animal.

3) Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?

chien gestes de premiers secours secourisme santé arrêt cardiaque animaux de compagnie réanimation

Malheureusement, certaines situations nécessitent des interventions d’urgence immédiates. Si votre animal ne répond plus, ne respire plus et que son cœur ne bat plus, il faut agir rapidement pour espérer le sauver. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser le massage cardiaque et/ou la respiration artificielle. Si le cœur ne bat plus, combinez le massage cardiaque avec la respiration artificielle pour une réanimation cardio-pulmonaire (RCP). Si l’animal ne respire plus, mais que vous sentez un pouls, fournissez uniquement une respiration artificielle pour oxygéner ses organes.

Pour réanimer l’animal, retirez son collier et assurez-vous que sa bouche et sa gorge ne sont pas obstruées. Placez-le sur le côté droit et dégagez bien son cou. Tirez sa langue le plus possible pour éviter toute obstruction. Fermez sa gueule et soufflez dans ses narines en couvrant bien sa truffe avec votre bouche. Observez sa poitrine pour vérifier si elle se soulève, ce qui indique que l’air pénètre dans les poumons. Faites cela une seconde à chaque insufflation. Surveillez la respiration de l’animal pour déterminer s’il reprend une respiration normale par lui-même. Arrêtez les insufflations si l’animal reprend conscience, sinon continuez durant le trajet vers le vétérinaire. N’expirez pas trop fort, car les poumons des animaux, surtout ceux des chats ou petits chiens, sont plus petits.

Lire aussi :
Choisir un filet à poule : 4 conseils indispensables à suivre

Comment effectuer des compressions thoraciques ?

La paume de votre main doit être placée immédiatement derrière les coudes de l’animal. Utilisez deux mains (pour les chiens de taille moyenne à grande) ou une seule (pour les petits chiens et les chats) pour comprimer le thorax d’environ un tiers à la moitié de sa largeur pendant une seconde, puis relâchez pendant une seconde. Après chaque série de 30 compressions thoraciques, donnez 2 insufflations comme décrit précédemment. Répétez cela à un rythme de 100-120 compressions par minute. Continuez à alterner entre compressions et insufflations jusqu’à ce que l’animal reprenne conscience, respire seul ou que l’aide médicale arrive.

Lorsque l’animal respire de lui-même ou que l’aide médicale est arrivée, transportez rapidement l’animal chez un vétérinaire pour un examen complet, même s’il semble aller mieux.

4) Plaie, fracture, piqûre… premiers secours pour les blessures courantes

chat gestes de premiers secours secourisme santé animaux de compagnie

En cas de plaie…

Une coupure due à du verre, un accident ou une bagarre peut causer une plaie sans corps étranger. Appliquez une pression dessus avec la main ou un bandage propre et compressif pendant trois minutes pour arrêter le saignement. Si la plaie est située au niveau de la poitrine, suspectez une possible fracture des côtes qui pourrait percer les poumons. Dans ce cas, appliquez un pansement.

Comment gérer une fracture ?

Une fracture nécessite une visite rapide chez le vétérinaire. Si l’os est sorti de l’articulation, il est prudent de le stabiliser avec une attelle improvisée (par exemple, un carton roulé) pour éviter d’aggraver la blessure. Pour une fracture du bassin suite à un accident, déplacez le moins possible l’animal. Utilisez une civière faite avec une planche en bois ou un drap pour le transporter jusqu’à la clinique vétérinaire.

Que faire en cas de piqûre d’abeille ?

Retirez délicatement le dard à l’aide d’une pince et appliquez un mélange d’eau et de bicarbonate de soude pour apaiser la douleur. Ensuite, surveillez de près votre animal pour détecter toute fièvre ou réaction allergique. En cas de léthargie ou de gonflement, consultez un vétérinaire par sécurité.

5) Que faire en cas d’étouffement ?

chien étouffement secourisme gestes de premiers secours dents santé dentaire tartre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *