poules été au frais astuces en cas de chaleur et canicule

6 astuces pour des poules heureuses pendant la canicule

Les poules gèrent plutôt bien le froid grâce à leur plumage épais et leur couche de graisse, mais elles ont plus de mal avec la chaleur estivale, surtout lors des vagues de canicule. Elles ne peuvent pas transpirer comme le font les cochons ou les lapins car elles n’ont pas de glandes sudoripares. Ainsi, quand la température monte, elles peuvent être en difficulté. Mais pas de panique, il existe des méthodes simples pour maintenir vos poules au frais pendant les journées les plus chaudes, évitant du coup les risques liés à une surchauffe de leur organisme qui peut être mortelle en cas d’apoplexie. Ces conseils vous aideront à garder vos volailles en sécurité et en bonne santé même sous un soleil de plomb.

Identifier les signes de surchauffe chez les poules

Ayant naturellement une température corporelle élevée, qui augmente encore plus lors de la couvaison, les poules sont particulièrement vulnérables face à la chaleur accablante. Quand les températures s’envolent, ces animaux peuvent vite devenir agités, respirer avec difficulté et adopter un comportement d’ouverture excessive du bec, tout en écartant leurs ailes et en ébouriffant leur plumage. Certaines peuvent même présenter des signes plus alarmants comme une teinte violacée de la crête, de l’essoufflement, une allure fatiguée voire léthargique, des ailes désordonnées, une baisse de l’appétit et de la consommation d’eau. Il est crucial de rester vigilant et de prendre les précautions nécessaires pour les protéger de la chaleur.

Lire aussi :
7 solutions efficaces contre les moucherons dans la cuisine

Préserver les poules des fortes températures

1) Sélectionner des races adaptées

Comme c’est le cas pour d’autres animaux, certaines races de poules résistent mieux à la chaleur que d’autres. Si votre région est connue pour ses étés chauds, optez pour des variétés moins vulnérables à la chaleur, telles que la Cou nu de Forez, ou d’autres races connues pour leur tolérance aux fortes températures comme la poule rousse ou la Leghorn. Évitez les races au plumage foncé ou dense. Choisir une couleur de plumage claire peut aussi être judicieux car elle absorbe moins la chaleur du soleil.

2) Aménager astucieusement le poulailler

Il est essentiel de prévenir l’augmentation de la température à l’intérieur du poulailler. Avant que l’été n’arrive, vérifiez l’orientation du poulailler et son exposition au soleil tout au long de la journée. Il devrait être placé à l’ombre, notamment pendant les heures les plus chaudes. Si nécessaire, vous pourriez avoir à le déplacer, mais faites-le graduellement pour ne pas stresser vos poules. Envisagez l’ajout de protections solaires comme un auvent et assurez-vous que la ventilation est optimale en remplaçant certaines parties pleines par du grillage, voire en installant un ventilateur.

3) Isoler le toit contre la chaleur

Les toits en matériaux comme le bitume ou la tôle peuvent devenir extrêmement chauds. Une solution peut être de couvrir ces surfaces avec du carton blanc, des branches, ou des matériaux isolants naturels pour réduire la température à l’intérieur.

4) Adapter les visites selon le climat

Tentez de limiter les activités demandant un effort physique de vos poules durant les jours très chauds; privilégiez les visites durant les moments les plus frais de la journée.

Lire aussi :
Piqûre de méduse : guide pratique pour réagir efficacement

5) Fournir suffisamment d’eau fraîche

L’eau est cruciale pendant l’été; une poule peut boire jusqu’à 500 ml par jour. Assurez-vous que l’eau reste fraîche et propre, en changeant régulièrement l’eau de l’abreuvoir et en plaçant si possible des bouteilles d’eau congelée à proximité pour maintenir la fraîcheur.

6) Utiliser des bouteilles d’eau glacée

Placer une bouteille d’eau glacée dans l’abreuvoir ou à proximité des poules peut aider à diminuer leur température corporelle.

Nourrir ses poules pendant les canicules

Durant l’été, il est plus difficile pour les poules de trouver leur source habituelle de protéines. Il est alors conseillé d’enrichir leur alimentation avec des pellets riches en protéines ou avec des vers de compost. Placer des pièges pour les insectes et vers peut aussi être une bonne source de nourriture. N’oubliez pas d’ajouter des sources de calcium et d’intégrer des fruits et légumes riches en eau à leur régime pour les aider à rester hydratées. Une idée sympathique est de congeler du maïs dans de l’eau pour leur offrir un rafraîchissement pendant les vagues de chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut