tique jardin potager piqûre

10 plantes répulsives pour un jardin sans tiques

Guêpes, mouches, moustiques, pucerons, doryphores… De nombreux insectes nuisibles peuvent envahir le jardin. Cependant, aucun n’est aussi redouté que la tique, vecteur de la maladie de Lyme, notamment pour ceux qui ne souffrent pas d’allergies aux piqûres d’insectes. Il devient alors difficile de laisser les enfants ou les animaux de compagnie profiter du jardin en toute tranquillité, sachant que ces parasites peuvent rôder. Heureusement, la nature nous offre des alliées inattendues dans cette lutte : certaines plantes de notre jardin. En plus d’embellir nos espaces verts, ces plantes possèdent des propriétés répulsives naturelles contre les tiques. Découvrez ces trésors botaniques aux vertus protectrices qui vous permettront de créer un environnement agréable pour vous et vos proches, mais inhospitalier pour ces parasites.

Quelles sont les plantes pour faire fuir les tiques ?

L’ail (Allium sativum)

L’ail est riche en composés sulfureux qui peuvent éloigner les tiques. Cultivez de l’ail dans votre jardin sous forme de bulbes ou en pot pour bénéficier d’espaces extérieurs plus sûrs.

La lavande (Lavandula)

Non seulement son parfum est agréable, mais la lavande diffuse un arôme répulsif pour les tiques. Plantez-la près des zones de passage pour profiter de ses bénéfices. De plus, elle repousse d’autres insectes indésirables comme les mouches et les moustiques.

Le romarin (Rosmarinus officinalis)

Le romarin est une plante doublement utile, tant en cuisine que comme répulsif naturel contre les tiques. Son odeur puissante est reconnue pour tenir ces parasites à distance.

Lire aussi :
Quelle est la nourriture que mange un canard ?

La menthe (Mentha)

Les tiques évitent généralement les espaces où se trouve de la menthe. Plantez différentes variétés de menthe pour créer des barrières olfactives autour des zones de vie. Attention, cette herbe aromatique très invasive peut se propager rapidement ! Heureusement, il existe de nombreuses façons de l’utiliser en cuisine.

Le thym (Thymus)

Le thym n’est pas seulement pour la cuisine ou ses propriétés médicinales. Cette herbe aromatique a également des propriétés répulsives contre les tiques. N’hésitez pas à en planter pour protéger naturellement votre jardin.

Le pélargonium à fleurs en tête (Pelargonium capitatum)

Le Pelargonium capitatum, aussi connu sous le nom de géranium rosat, diffuse une senteur agréable qui est un véritable cauchemar pour les tiques et autres insectes indésirables comme les mouches et les moustiques.

La citronnelle (Cymbopogon citratus)

Principalement reconnue pour repousser les moustiques et les mouches, la citronnelle est également efficace contre les tiques.

Les chrysanthèmes (Chrysanthemum spp.)

Les chrysanthèmes ont des composés naturels qui servent de répulsifs à divers insectes, y compris les tiques. Une belle raison d’inviter cette plante colorée dans votre jardin !

Le noyer noir (Juglans nigra)

Les feuilles de noyer noir contiennent des substances chimiques qui répulsent naturellement les tiques. Cet arbre majestueux trouvera donc facilement sa place dans votre jardin.

La sauge (Salvia)

En plus d’enrichir les plats, d’offrir des bienfaits médicinaux et de réduire la transpiration excessive, la sauge possède des propriétés répulsives contre les tiques. C’est une alliée précieuse dans votre potager.

D’autres plantes contre les tiques…

D’abord, les copeaux de cèdre (Cedrus) ou les produits à base d’huile de cèdre peuvent être répandus dans le jardin pour repousser les tiques. L’eucalyptus citronné est également une excellente option avec son odeur de citronnelle puissante. Que ce soit son huile essentielle ou ses feuilles fraîches, il est efficace pour créer des répulsifs. La verveine citronnelle partage cette caractéristique et est tout aussi utile ici. Enfin, le pyrèthre, bien que plus délicat à cultiver et entretenir, est la base de nombreux répulsifs naturels du marché.

Lire aussi :
10 fausses bonnes idées contre les punaises de lit : inutiles ou dangereuses !

En plus des plantes, voici quelques mesures à prendre pour éloigner les tiques !

tique peau

Les plantes répulsives ne suffisent pas seules à contrôler les tiques et à réduire leur nombre dans un jardin. Il est nécessaire de prendre d’autres mesures anti-tiques pour rendre votre jardin moins attrayant pour ces parasites et ainsi protéger votre famille, vos animaux et vous-même des maladies qu’ils peuvent transmettre. Rassurez-vous, pas besoin de pesticides polluants pour lutter efficacement et durablement contre les tiques.

→ Aménagement et entretien du jardin

Tout d’abord, éliminez les cachettes et habitats des tiques. Pour cela, ratissez régulièrement les feuilles mortes et les débris végétaux, et éliminez les herbes hautes. Un jardin bien entretenu et dégagé limite les sites de nidification, alors n’hésitez pas à tondre les zones fréquentées pour réduire les hautes herbes et mauvaises herbes. Évitez de planter des arbustes ou des plantes de manière trop dense, cela réduira l’humidité et l’ombre propres au développement des tiques.

Vous pouvez aussi créer des barrières physiques autour des zones fréquentées en utilisant des copeaux de bois, du gravier ou des galets. Les tiques se déplacent difficilement sur ces matières non herbeuses. Créez également une zone tampon entre les zones boisées et votre jardin en enlevant la végétation dense et en ajoutant des matériaux répulsifs pour les tiques.

→ Animaux domestiques et sauvages

Ne négligez pas l’examen régulier de vos animaux de compagnie après une balade ou une séance de jeux dans le jardin. Utilisez des produits antiparasitaires et suivez les conseils de votre vétérinaire. Inspectez également votre propre corps par précaution.

Pensez aussi à l’utilisation des nématodes, ces vers microscopiques se nourrissant de larves de tiques, ce qui permet de réduire la population de ces parasites. Évitez de laisser de la nourriture pour animaux à l’extérieur pour ne pas attirer les rongeurs. Vous pouvez même fournir des cotons imbibés de produit anti-tiques aux souris pour qu’elles les utilisent dans leurs nids. Cela ne leur fera pas de mal, et les protégera ainsi que votre jardin de la prolifération des tiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *