Vin et raclette : Comment savoir choisir son vin ? 

Choisir son fromage et sa charcuterie se fait souvent sans embûche, mais quand vient le moment de sélectionner le vin, là, on marque une pause. Vous hésitez entre un vin rouge ou un vin blanc pour accompagner votre raclette ? On vous guide avec des conseils pour marier au mieux vos plats et vins afin d’assurer une soirée raclette réussie.

Quel type de vin est idéal pour une raclette, blanc ou rouge ?

La raclette se pose comme un véritable symbole de convivialité dans la culture culinaire française. Ce plat, associant fromage fondu et divers accompagnements tels que charcuterie ou légumes, nécessite une attention particulière lors du choix de son vin pour en exalter les saveurs.

Opter pour un fromage authentique est primordial. Les amateurs seront ravis avec un fromage issu du Valais suisse ou une raclette de Savoie, reconnus pour leurs arômes distinctifs qui sauront s’accorder parfaitement avec le reste des ingrédients.

Le mariage entre le vin et une raclette repose sur l’équilibre entre les textures crémeuses du fromage et le caractère des vins. Traditionnellement, on privilégie un vin blanc, frais et légèrement acide, pour contrebalancer la richesse du fromage. Cependant, rien n’interdit d’accompagner ce mets d’un vin rouge, à condition de choisir un cru assez souple pour ne pas écraser les nuances gustatives du plat.

Quel type de vin blanc choisir pour accompagner une raclette ?

Pour accompagner une raclette, choix central de nombreux repas conviviaux, il est bien vu de se tourner vers un vin qui saura en souligner les saveurs sans les dominer. Traditionnellement servie avec des pommes de terre, de la charcuterie et des cornichons, la raclette trouve dans le fromage son élément phare. Ce dernier, grâce à sa texture fondante et son caractère riche, appelle un vin capable d’équilibrer le palais.

Lire aussi :
Le beurre de cacahuète : en manger

Un vin blanc sec s’avère être l’option privilégiée pour remplir ce rôle. Toutefois, tous les vins blancs secs ne se valent pas face au défi posé par le gras du fromage. Nous vous recommandons d’opter pour un vin ayant du corps et une structure suffisante pour nettoyer la bouche tout en apportant une touche de fraîcheur nécessaire après chaque bouchée.

Les vins trop minéraux ou tendus sont à éviter ; ils risquent de créer un déséquilibre avec le moelleux du fromage. À cet égard, certains choix géographiques se distinguent :

– La Bourgogne offre des options fiables avec des appellations telles que Saint-Véran, Mâcon-Villages, ou encore Pouilly-Fuissé. Ces vins combinent merveilleusement acidité modérée et richesse en bouche.

– Le Bordelais n’est pas en reste avec ses vins blancs légèrement boisés issus notamment des régions des Graves ou de Pessac-Léognan qui promettent ampleur et générosité.

Pour ceux désireux d’innover autour de leur table, pourquoi ne pas se tourner vers les arômes plus intenses d’un vin blanc provenant des Côtes du Rhône tels qu’un Saint-Péray ou un Crozes-Hermitage ? Pour sortir encore plus des sentiers battus, les productions du Languedoc ou du Roussillon offrent également un bouquet aromatique captivant.

Enfin, respectant l’adage selon lequel les meilleurs accords naissent souvent entre produits issus d’une même région, envisager un vin suisse ou savoyard pourrait s’avérer judicieux. Optez par exemple pour un cru valorisant le cépage petite arvine si votre choix se porte sur la Suisse, ou partez à la découverte des cépages altesse ou jacquère si c’est vers la Savoie que votre curiosité vous mène.

Lire aussi :
Avec quoi mélanger la betterave pour bébé ? Des idées savoureuses pour diversifier son alimentation

Dans l’univers foisonnant des accords mets & vins, ces suggestions devraient permettre à chacun d’enrichir son expérience gustative lors d’une soirée raclette entre amis ou en famille.

Mariage délicieux entre raclette et vin rouge

Pour accompagner une délicieuse raclette, surtout si elle est servie avec de la charcuterie, opter pour un vin rouge peut s’avérer être une excellente idée. Toutefois, il convient de choisir ce breuvage avec soin : les vins rouges légers et peu tanniques sont à privilégier. Ces derniers complètent à merveille le caractère fondant des pommes de terre et la richesse de la raclette sans en altérer les saveurs par une amertume excessive.

Les vins du Beaujolais, connus pour leur côté gourmand et fruité, se marient parfaitement avec ce plat hivernal convivial. Parmi eux, le Morgon, réputé pour sa douceur veloutée, ainsi que le Saint-Amour, le Juliénas ou encore le Chénas font figure de choix idéaux. Leur nature accessible et plaisante fait d’eux des compagnons inséparables d’une soirée autour du fromage fondu.

Pour ceux qui penchent davantage vers les vins issus de la Vallée de la Loire, plusieurs options s’offrent également. Un vin rouge de Saumur-Champigny, doté d’une élégance raffinée ou bien un IGP Val de Loire voire un Sancerre rouge fabriqué principalement à partir du cépage pinot noir peuvent apporter une touche subtilement sophistiquée au repas.

Enfin, les fervents admirateurs des grands crus bourguignons ne seront pas en reste : ils trouveront leur bonheur dans un vin issu des Côtes-de-Nuits ou encore dans un rouge séduisant de Beaune. Ces vins d’exception s’allient harmonieusement à l’onctuosité du fromage et au goût prononcé de la charcuterie servie lors d’une raclette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut