Comprendre le fonctionnement de la distance focale


Pour tout débutant en photo, il est important de connaître la notion de distance focale (ou tout simplement focale). Cela vous simplifiera la vie lors des discussions avec des connaisseurs et vous permettra aussi de choisir les bons objectifs selon les situations. Explications de tout cela plus bas dans l’article ! 

En gros, qu’est-ce que la distance focale ?

Si vous allez chercher la définition sur Wikipédia, vous allez vite tomber dans un charabia de formules mathématiques…
Pour faire simple : distance focale = capacité de zoom.
Selon votre objectif, vous pourrez plus ou moins zoomer sur votre scène selon la focale utilisée. Cette variable est exprimée en « mm », plus le nombre est élevé, plus le grossissement est important. Ainsi, avec un 20 mm vous observer les géraniums de votre jardin alors qu’avec un 500 mm, vous pourrez voir ce que votre voisine est en train de regarder sur sa télévision (sans changer de place bien sûr).

Comment connaitre la focale de votre objectif ?

Rien de plus simple :

  • Pour les reflex : la distance focale est toujours présente directement sur l’objectif, rechercher un chiffre du type « 50mm ».
    Note : attention à ne pas confondre avec le diamètre de votre objectif qui sera préfixé du symbole « Ø » (par exemple « Ø52mm »).
  Avis : Que vaut la marque Hisense TV 

Voici où est inscrit la focale sur un objectif :

Ne pas confondre avec le diamètre de l’objectif !

  • Pour les compact/bridge : on utilise souvent la notion de zoom optique pour parler de la distance focale. Lors de l’achat de l’appareil, les caractéristiques détaillées précisent souvent la focale équivalente en 24×36.

Objectif avec focale fixe ou zoom, quelle différence ?

Il existe plusieurs types d’objectifs. Les plus commun sont les zooms, puis ensuite les fixes. La différence est simple :

  • un zoom vous permet de parcourir toutes les focales entre les 2 chiffres indiqués (avec un 18-55mm, vous pouvez passer par toutes les focales intermédiaires entre 18mm et 55mm)
  • un fixe ne correspond qu’à une seule focale, vous ne pouvez pas zoomer

Je vous entends déjà dire « donc ça ne sert à rien un objectif à focale fixe ! ». Détrompez-vous, chacun de ces types d’objectifs a son lot d’avantages et d’inconvénients.

En voici la liste :


Zoom avantages

  • Permet de s’adapter vite à des situations différentes
  • On prend souvent 1 seul objectif avec nous, gain de poids

Zoom inconvénients

  • Souvent moins bien fini au niveau de la fabrication à moins d’y mettre le prix
  • L’ouverture est souvent restreinte et varie selon le niveau de zoom
  • Mise au point manuelle non précise

Il est pratique d’utiliser presque que des focales fixes. Pour ceux qui aiment réfléchir à leur cadrage, se déplacer et pouvoir prendre des photos même si les conditions sont sombres. Ceci dit, c’est un choix que l’on peut faire qu’en essayant.

La focale de référence : l’équivalent 24×36 (pellicule)

On dit souvent que le 50mm est à peu près la représentation du champ visuel humain. Ce dicton nous vient du monde argentique, en effet un 50mm ne représentera pas le même angle dans le monde du numérique.

Je traduis : la focale ne représente pas la même capacité de zoom entre un appareil numérique et un appareil argentique.
Pourquoi ?? À cause de la taille du capteur numérique qui est différente de la taille d’une pellicule classique (24×36).

Plus le capteur est petit plus le cadre est serré. C’est pour cela que les focales n’ont pas la même signification dans les 2 mondes. Ainsi, pour le numérique il faut appliquer un coefficient de conversion pour obtenir l’équivalent 24×36, par exemple, pour les canon semi-pro (450D, 500D, 50D…), il faut multiplier par 1,6 :

  • 50mm numérique = 80mm argentique
  • 18-55mm numérique = 28-88mm argentique
  Avis sur le plateforme de formation IENT

Vous pourrez facilement trouver les coefficients de conversion sur internet selon votre appareil si cela vous intéresse. Actuellement un nouveau marché est en train de s’ouvrir, celui des appareils fullframe. Ces appareils sont équipés de capteurs numériques de 24mm x 36mm. Dans ce genre de cas, plus de problème de conversion ! Malheureusement, ce sont des appareils encore cher.

Le mot de la fin

Pour débuter je préconise un objectif zoom du genre 18-55mm (le classique fourni par Canon par exemple). Beaucoup de gens vous diront que c’est une mauvaise optique, mais je ne suis pas d’accord. En effet, c’est une optique légère et dynamique, elle permet d’explorer les différentes focales avec un angle de 18mm très intéressant, de plus, étant intégré dans les packs de base, elle ne vous coutera pas grand-chose. Une fois que vous la maitriserez bien, vous pourrez tester d’autres optiques.

À vous d’essayer d’adapter la focale avec votre sujet. Il n’y a pas vraiment de règle. Pour ne pas déformer vos portraits, préconiser un 85mm (référence 24×36) soit environ 50mm pour la plupart des appareils numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut