top-services-en-ligne-populaire-qui-ont-disparu-1 (1)

Services en ligne populaires disparus en 2024 – Top liste

Beaucoup ont vécu leur adolescence en compagnie de ces plateformes de communication en ligne, mais que sont-elles devenues aujourd’hui ? Alors qu’autrefois elles étaient au sommet de leur popularité, certaines de ces plateformes sont aujourd’hui tombées dans l’oubli en 2024. Dans un domaine aussi mouvant que celui de l’internet, les modes passent avec une vitesse étonnante. Ce qui est à la mode actuellement peut vite être relégué aux oubliettes le lendemain. En 2024, la majorité des réseaux sociaux, autrefois indispensables dans le quotidien de nombreuses personnes, ne sont plus que de lointains souvenirs pour la grande majorité des utilisateurs du web. Découvrons ensemble ces services en ligne qui ont jadis capté l’attention de millions d’internautes avant de disparaître petit à petit de nos écrans.

The SixDegree

Introduit sur la scène d’internet en 1997, The SixDegrees est reconnu comme étant l’un des précurseurs des réseaux sociaux. Innovation de son époque, il offrait déjà la possibilité à ses utilisateurs de créer des profils personnels et de nouer des liens d’amitié en ligne. Néanmoins, malgré son idée novatrice, ce réseau n’a pas su trouver une stratégie économique lui permettant de perdurer. C’est pourquoi il a été contraint de fermer en 2001.

AOL Instant Messenger (AIM)

AIM se posait bien avant l’apparition de WhatsApp ou Messenger comme l’un des pionniers de la messagerie instantanée accessible au grand public. Lance avec succès, cette plateforme a rapidement conquis des millions d’utilisateurs durant les années 1990 et 2000. Toutefois, avec l’émergence des smartphones et de moyens de communication plus récents, AOL a été forcé de mettre fin à son service en 2017, ajoutant AIM à la liste des services délaissés.

Lire aussi :
IA Spotify : Génération de Playlists par Intelligence Artificielle?

MySpace

Il fut une époque où MySpace dominait sans partage l’univers des réseaux sociaux. En 2006, ce service en ligne, au sommet de sa gloire, rassemblait plus de 100 millions d’utilisateurs actifs par mois. Néanmoins, l’avènement de Facebook le rendit rapidement obsolète. Malgré une tentative de relance en 2013, le site peine à recueillir 30 millions de visites mensuelles.

Skyblog

Skyblog, connu pour être une plateforme de blogging très prisée en France au début des années 2000, a définitivement fermé fin 2023. Malgré une communauté de nostalgiques toujours présente, elle n’a pas pu s’adapter à la montée en puissance des nouveaux réseaux sociaux. Son concept obsolète a poussé ses fondateurs à mettre un terme à son activité après presque deux décennies d’existence. L’annonce de sa fermeture a ému de nombreux internautes ayant grandi avec.

Yahoo Messenger

Autre géant de la communication instantanée, Yahoo Messenger a marqué les années 2000 en rivalisant, voire en dépassant, AIM en termes de popularité. Cependant, face à la rude concurrence de nouvelles plateformes telles que Facebook Messenger, le service n’a pas su tenir le cap. Il a mis fin à ses activités en 2018.

MSN Messenger

MSN Messenger, connu également sous le nom de Windows Live Messenger, était le leader du marché de la messagerie instantanée et de la visioconférence grand public. Créé par Microsoft en 1999, ce service a connu de nombreuses années de succès. Toutefois, après l’achat de Skype par Microsoft en 2011, MSN a été délaissé au profit du nouveau venu, laissant la place à Skype et à d’autres services plus récents à partir de 2013.

Lire aussi :
Stockage illimité : QLC NAND, l'arme secrète de Samsung, atteint 1 000 To

Vine

Acquis par Twitter en 2012 pour 30 millions de dollars, Vine fut l’un des premiers réseaux sociaux spécialisés dans le partage de vidéos brèves de six secondes maximum. Ce service avait rapidement séduit une communauté active et dynamique, les « Viners ». Toutefois, faute d’un modèle économique solide et avec l’émergence de concurrents comme Snapchat ou TikTok, Twitter a décidé de mettre un terme à Vine en 2017.

Viadéo

Sur le marché français, Viadeo était le principal concurrent de LinkedIn dans le secteur des réseaux sociaux professionnels. Lancé en 2004 avec un modèle d’adhésion payante, il avait su rassembler une large communauté française. Cependant, avec l’arrivée de LinkedIn en France et confronté à des problèmes financiers, Viadeo n’a pas résisté. Bien qu’entré en bourse en 2014, il a été placé en redressement judiciaire en 2016, avant d’être racheté par Figaro et finalement eclipsé par son concurrent.

Google+

Le réseau social Google+, lancé en 2011 dans l’objectif de rivaliser avec Facebook, s’est avéré être un échec retentissant. Malgré de considérables investissements, cette plateforme n’a jamais réussi à générer un engouement significatif ni à créer une communauté dynamique. Des problèmes importants de sécurité révélés en 2018 ont finalement mis fin à sa courte existence, conduisant Google à fermer Google+ en 2019.

Outre ces cas, il y avait également AltaVista, GeoCities, et LimeWear, entre autres. Il est clair que même les services en ligne les plus appréciés peuvent vite devenir désuets si ils ne s’adaptent pas rapidement aux nouvelles tendances et aux besoins des utilisateurs. Dans le futur, de nouvelles plateformes web émergeront tandis que d’autres tomberont dans l’oubli. Cela nous rappelle l’éphémère durée de vie de nombreux produits en ligne. Et vous, y a-t-il un service qui vous a particulièrement marqué ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *