windows-11-AI-Explorer-revolution (1)

Grands changements avec l’IA sur Windows 11 grâce à IA Explorer

Microsoft pourrait révolutionner notre manière d’interagir avec nos ordinateurs équipés de Windows. L’entreprise de Redmond s’apprête à lancer deux innovations majeures : l’AI Explorer pour Windows 11 et les curseurs IA. Ces nouveautés ont pour objectif d’offrir une aide contextuelle intelligente dans vos tâches quotidiennes en rendant vos interactions avec Windows plus consultables et optimisées. Elles pourraient être dévoilées lors de l’évènement Build 2024 de Microsoft, prévu pour le 21 mai prochain.

AI Explorer, un assistant puissant pour Windows 11

L’AI Explorer est une fonctionnalité prévue dans la prochaine mise à jour Windows 11 24h2. Elle utilise les capacités avancées d’une unité de traitement neuronal (NPU) pour enregistrer et analyser toutes vos activités. Elle suivra chaque mouvement que vous effectuerez sur votre ordinateur, qu’il s’agisse de navigation web, d’édition de documents ou de lancement d’applications. Cette fonction inédite de Windows 11 assure que l’ensemble de votre travail soit organisé et indexé.

Doté d’une compréhension avancée de l’écran, l’AI Explorer de Windows 11 proposera des suggestions contextuelles pertinentes pour faciliter vos tâches. Par exemple, vous pourriez lui demander « Montre-moi les documents sur les rapports trimestriels de la semaine dernière ». Il les affichera rapidement. Ses principales fonctionnalités incluront notamment :

  • La capture de toutes vos activités ;
  • L’analyse du contenu affiché pour offrir des suggestions intelligentes ;
  • La recherche facile et le rappel de vos activités passées pour améliorer votre productivité.

Pour fonctionner, l’AI Explorer de Windows 11 nécessite une configuration matérielle robuste, comprenant un processeur NPU (Neural Processing Unit) performant. Les spécifications minimales exigent 16 Go de RAM, 256 Go de SSD et un NPU d’au moins 45 TOPs. Cette puce NPU de dernière génération est cruciale pour gérer les calculs lourds de l’IA en temps réel. Actuellement, seuls les nouveaux PC Windows dotés de processeurs Snapdragon X Elite pourront supporter une telle configuration.

Lire aussi :
Changer de processeur pour booster son PC : Guide ultime vers une performance optimale
windows-11-version-24h2-new-features-release-date (1)

Curseur IA apporte une nouvelle façon d’interagir

Alors que l’AI Explorer de Windows 11 promet déjà de booster votre productivité, Microsoft entend aller plus loin en réinventant le curseur de souris. Des fuites indiquent l’arrivée de nouveaux curseurs contrôlés par l’IA, capables de comprendre le contexte de l’écran.

Similaire au projet « Sophia » destiné à Office, le curseur IA de Microsoft pourrait répondre en langage naturel et fournir des suggestions pertinentes. Il permettrait des interactions plus intuitives avec le contenu. Par exemple, vous pourriez demander « Qu’est-ce que ce terme signifie ? » en sélectionnant une zone de l’écran, ou « Récapitulons ce paragraphe ». Le curseur génèrerait ensuite une réponse adaptée à votre requête.

Selon les rumeurs, ces nouveaux curseurs IA pourraient être disponibles prochainement. Leur déploiement pourrait coïncider avec celui de l’AI Explorer pour Windows 11. Ils visent à rendre les interactions plus simples en comprenant nos intentions au-delà des simples clics. Inspiré du projet Sophia, il suffirait de presser Alt+C pour activer et formuler votre demande.

Microsoft a déjà commencé à intégrer des fonctionnalités d’IA dans son système, comme l’illustre cette vidéo de démonstration :

Quels défis et perspectives pour ces nouveautés ?

Il est indéniable que l’AI Explorer soulève des préoccupations légitimes quant à la protection des données personnelles. En effet, cette fonctionnalité nécessitera l’enregistrement de nombreuses informations privées telles que les navigations web, les documents de travail, les courriels, les captures d’écran, etc.

Microsoft garantit que ces données resteront stockées localement sur l’appareil. Cependant, cela n’élimine pas complètement les craintes d’une éventuelle fuite de données ou d’une utilisation malveillante. La firme de Bill Gates devra fournir des arguments solides pour rassurer les utilisateurs potentiels de son système d’exploitation enrichi d’IA.

Lire aussi :
GPT Store : Arrivée imminente sur la version gratuite de ChatGPT ?

Au moment de son lancement prévu en mai 2024, l’AI Explorer de Windows 11 sera exclusivement disponible sur les nouveaux PC Windows, principalement ceux dotés de processeurs Snapdragon X Elite capables de répondre aux exigences de performance de l’IA générative. Cela signifie que la majorité des utilisateurs actuels ne pourront pas en bénéficier immédiatement. S’agit-il alors pour Microsoft d’une stratégie incitative envers ses utilisateurs pour qu’ils procèdent à une mise à jour ? Probablement ! Si tel est le cas, c’est effectivement astucieux. 

Si Microsoft parvient à concrétiser ses ambitions, l’intégration de l’IA dans Windows pourrait marquer un tournant majeur. Ces innovations faciliteront l’automatisation et l’accès aux informations, optimisant grandement notre productivité. De plus, il est fort possible que de futures évolutions viennent encore simplifier nos tâches quotidiennes.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour émettre un jugement définitif, l’AI Explorer et les curseurs IA possèdent le potentiel de transformer notre interaction avec Windows. Reste à voir comment le public recevra cette transition vers une ère dominée par l’intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *